Stéphanie Nelson

ANDERS

Anders. Fils de Brynild.
A la ferme, proche de la frontière suédoise,
il n’y a pas assez de travail pour tout le monde.
Tu as 18 ans et tu dois partir.
Un billet aller pour Minneapolis, 1907.
Là où les immigrés norvégiens retrouvent un peu de leur pays.
Tu changes de nom. Tu es ouvrier agricole.
Sur cette terre vierge sans limites où l’on mesure le labour au temps passé,
le long de la voie ferrée.
Puis tu distribues les tickets dans les tramways.
1918. L’armée, la France. Ton mariage. Deux enfants.
Dans cette petite ville de Bourgogne où tu t’installes, tu es l’ « américain ».
Tu retournes en Norvège, 30 ans plus tard.
T’es-tu senti étranger dans ton propre pays ?
Je n’ai pratiquement pas eu le temps de te connaître.
Moi aussi j’ai fait le voyage.
J’y retrouve le souvenir de mon père aussi.
Sur les traces de mes souvenirs d’enfance.
Sur les traces de mes souvenirs.
Sur les traces de mon enfance.
Anders. Mon grand-père.

Stéphanie Nelson

anders- stephanie nelson-1

anders- stephanie nelson-2

anders- stephanie nelson-3

anders- stephanie nelson-4

anders- stephanie nelson-5

anders- stephanie nelson-6

anders- stephanie nelson-7

anders- stephanie nelson-8

anders- stephanie nelson-9

anders- stephanie nelson-10

anders- stephanie nelson-11

anders- stephanie nelson-12

anders- stephanie nelson-13

anders- stephanie nelson-14

anders- stephanie nelson-15

anders- stephanie nelson-16

anders- stephanie nelson-17

anders- stephanie nelson-18

anders- stephanie nelson-19

anders- stephanie nelson-20

anders- stephanie nelson-21

anders-stephanie nelson-22

Née en 1966 à Dijon, je vis à Grenoble où j’ai travaillé pendant près de 20 ans pour le spectacle vivant.
La scène et ses coulisses furent un excellent terrain de jeu pour ma passion de la photographie.
Jusqu’en 2008, année du grand saut vers une pratique professionnelle.
C’est à l’Atelier Magenta à Villeurbanne, auprès de Dominique Sudre, que j’ai effectué ma formation pendant un an.
Depuis, parallèlement à des travaux personnels, je réalise des commandes pour des institutions, des organes de presse et des entreprises. J’interviens également auprès de divers publics, enfants et adultes, lors d’ateliers mêlant une réflexion autour de l’image et la pratique photographique.
« anders » est la première série d’un travail autour de la mémoire familiale.

Stéphanie BRYNILDSEN DIT NELSON

23 rue Alexandre Dumas 38100 Grenoble
tel : 06 07 98 70 85
contact@stephanienelson.fr
www.stephanienelson.fr

Retour à la galerie

Publicités