Giada Connestari

Toward the city of the White

Paraguay

1-1

Avant l’arrivée de l’homme blanc, le Chaco était une région sauvage habitée par 14 groupes ethniques. Un équilibre parfait entre l’homme et la nature avait permis de préserver la diversité culturelle et naturelle de la seconde forêt la plus vaste d’Amérique latine.

Aujourd’hui, la demande croissante de viande sur le marché international a transformé cette région en l’un des plus importants producteurs mondiaux. La forêt vierge a été massivement déboisée puis destinée à l’élevage intensif de bovins.

Privées de leur territoire et forcées à devenir sédentaires, les communautés autochtones ont perdu tous leurs moyens de subsistance traditionnels. Leurs connaissances et croyances, étroitement liées à un monde naturel désormais en train de disparaître, sont tombées dans l’oubli. Toward the City of the White explore l’impact culturel de la globalisation, et la progressive introduction des coutumes de la culture dominante dans leur vie quotidienne.

1-2

1-3

1-4

1-5

1-6

1-7

1-8

1-9

1-10

1-11

1-12

1-13

1-14

1-15

1-16

1-17

1-18

1-19

Giada Connestari s’est spécialisé dans les sujets environnementaux et les droits de l’homme au fil du temps. Privilégiant une approche documentaire, elle s’intéresse tout particulièrement aux enjeux liés à l’exploitation des ressources naturelles qui impactent les hommes et leurs habitats. Elle explores les problématiques globales toute en valorisant les solutions locales offertes par le développement durable. Elle s’attache à l’impact culturel de la globalisation auprès des minorités ethniques, et a développé une expertise dans les domaines de l’énergie, de la sécurité alimentaire, de la biodiversité et du changement climatique.

http://www.giadaconnestari.com

Retour aux photographes sélectionnés 2016