Bella Valle

Maria do Carmo

Maria do Carmo, fotos Bella Valle, 2015

Maria do Carmo est une personne qui n’est plus, mais qui demeure. Pendant 96 ans, elle a conservé des photos, des meubles, des lettres, des livres, des saints, des affiches, des journaux, des pièces de monnaies … Son appartement, à l’image d’un temple, était le lieu de mémoire et de rencontre de ses ancêtres, et elle en était le gardien. Cette dame a rempli de sens tout ce qu’elle a vécu, tout ce que l’histoire a enregistré mais aussi ce qui a été réduit au silence.

Le temps joue avec les espaces, les murs crient en silence : il n’y a pas de corps qui partent et qui réussissent à emporter avec eux tout ce qui leur appartient.

Quand elle est décédée, son appartement a été vidé de toutes les matières qui l’avaient habité. Mais le vide est apparent. Tout reste enregistré, un peu vivant, un peu mort, comme dans une photographie. L’absence et la permanence, les cendres et les couches, l’affection et son impossibilité.

bellavalle_mariadocarmo-03

Maria do Carmo, fotos Bella Valle, 2015

Maria do Carmo, fotos Bella Valle, 2015

Maria do Carmo, fotos Bella Valle, 2015

Maria do Carmo, fotos Bella Valle, 2015

Maria do Carmo, fotos Bella Valle, 2015

Maria do Carmo, fotos Bella Valle, 2015

Maria do Carmo, fotos Bella Valle, 2015

Bella Valle est photographe et enseignante au département d’audiovisuel de l’Universidade Federal da Paraíba, Brésil. Doctorante en communication, master en sémiotique, licence en journalisme. Membre du collectif 7Fotografia (www.7fotografia.com.br). Contact: bella.valle@gmail.com

Retour aux photographes sélectionnés 2016

Publicités