Agenda

°°°

EVÉNEMENTS À VENIR 

°°°

Le 24 novembre 2017

EVÉNEMENTS PASSÉS

°°°

Le 30 juin 2017 à 17h30

Soirée de projection des candidats sélectionnés lors de l’appel à candidatures ARPIA 2017 à la Maison Européenne de la Photographie.

ATTENTION: réservation obligatoire, par mail à contact@arpia.fr

 

°°°

°°°

Pour plus de renseignements, consulter notre Galerie Virtuelle.

°°°

affiche-rencontres-arpia-florence-levillain

°°°

SOIRÉE DE PROJECTION ARPIA

Galerie 2016

Projection des travaux des photographes sélectionnés lors de l’appel à candidature ARPIA 2016, en présence d’une partie des photographes et des membres du jury, suivie d’un débat.

°°°

EVÉNEMENTS PASSÉS

CAMILO

°°°

APPEL-2016-prolongement

ARPIA, association de recherche et production d’images en anthropologie et art, reçoit de propositions pour une projection dans le cadre des Rencontres d’Arpia et pour sa galerie virtuelle.

DATE LIMITE D’ENVOI: 31 mars 2016

En 2016, les propositions reçues seront présentées à un comité de sélection composé par:

NATHALIE BOUCHER-LENOIR: déléguée générale du Prix Niépce, présidente d’honneur de l’association Gens d’images.

FRANÇOISE MORIER: responsable de la communication interne au Parc de la Villette à Paris à la suite de vingt ans d’expériences dans le cadre de l’organisation d’expositions photos, Paris, France

GEORGIA QUINTAS: docteur en anthropologie de l’Université de Salamanca, commissaire d’exposition, professeur en théorie, philosophie et critique de la photographie, éditrice spécialisée en livres de photographie chez Olhave.com.br.

CRISTIANNE RODRIGUES: commissaire d’exposition, spécialiste en photographie brésilienne, directrice en Europe du festival FotoRio et membre de la commission d’acquisition de la Maison Européenne de la Photographie, Paris, France

Pour plus d’information, consulter le règlement

Documents à télécharger et à envoyer à contact@arpia.fr:

Bulletin d’adhésion (tarif réduit)

Adhésion via PAYPAL (ou par chèque)

Autorisation de diffusion d’images

***

ENGLISH / PORTUGUESE

°°°

AFFICHE-rencontres arpia-nicolalocalzo-mathieuoui

°°°

AFFICHE-rencontres arpia-sylvaine

°°°

AFFICHE-projection2014-2015

°°°

Notre rencontre du 5 décembre aura lieu à l’INHA. Nous remercions l’association ARIP (Association de Recherche sur l’Image Photographique) de cet accueil!

AFFICHE-rencontres arpia copyB

Résumé

Cette présentation propose une réflexion sur la photographie documentaire contemporaine et les modes de traitement d’événements tragiques, en particulier ceux qui s’emparent des vestiges du passé. Il s’agit de réfléchir sur cette manière d’approcher les catastrophes et sur la valeur de témoignage de ces travaux qui ont trait à une spatialité et temporalité complexes dont la matière se trouve dans les vestiges.

Pour cette communication, nous prendrons comme corpus empirique l’essai photographique du photographe Guillaume Herbaut, réalisé dans la zone radioactive de Chernobyl, un ensemble d’images prises 24 ans après l’accident nucléaire de 1986. L’essai Chernobyl fait partie du projet La Zone et est composé de plusieurs séries de photographies de la zone interdite de Chernobyl et de ses alentours.

L’auteur plonge dans l’univers qu’il envisage documenter et raconter. Il construit l’histoire en forme de séries d’images, composées des fragments de vie des personnes qui ont vécu ou vivent le drame, des traces de celui-ci, le tout mélangé à son expérience et vécu dans les lieux par où il est passé.

Il aborde également une dimension performative de l’image lorsqu’il fait les personnes poser et, en mettant toutes ces photographies en série, il inscrit en elles sa signature.

Dunya Azevedo est enseignante en photographie à l’Universidade Fumec, à Belo Horizonte (Brésil) et doctorante de l’Universidade Federal de Minas Gerais (Brésil). Elle développe actuellement une partie de sa recherche à l´Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne (2014/2015) sous la direction de Michel Poivert, avec une bourse de la Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior (CAPES)/ Brésil.

°°°

Appel à candidatures

Date limite d’envoi: 29 aout 2014

ATTENTION: Tenant en compte le caractère anthropologique de notre association, les séries présentées doivent avoir un lien avec le réel.

appel-candidature-galerieWEB

Règlement

Formulaire d’autorisation – A envoyer avec votre série photographique

ENVOYER À: contact@arpia.fr

°°°

Jeudi15 mai 2014 à 17h

Arpia 15-05-2014 Paris 19

°°°

27/11/2013

Arpia au Brésil

Celine_Clanet_36

Arpia est partenaire du Festival Floripa na Foto, à Florianópolis, au Brésil.

Pour la troisième édition du Festival Floripa na Foto, Arpia présente une sélection de photographes français ayant réalisé de travaux inscrits dans l’espace de frontière entre anthropologie et art. Une sélection de Andrea Eichenberger et Michel Poivert.

Seront présentés: Celine Clanet, Hermine Bourgadier, Gilles Saussier, Valérie Jouve, Sylvaine Conord, Laure Ledoux, Laura Henno, Geraldine Lay, Pascal Hausherr, Julie Bourges et Guillaume Herbaut.

La projection aura lieu le 27 novembre, à Florianópolis.

Pour accéder au site du festival, ici…

°°°

15/11/2013

Affiche Charles

 

Resumé: La recherche de Charles Monteiro vise à discuter de la réorganisation du champ photographique et du processus d´institutionnalisation de la photographie au Brésil, dans les années 1970, à travers la production des images de quatre photographes du Sud du Brésil, travaillant tous dans des magazines et des journaux à Rio de Janeiro et à São Paulo au cours de la période. Production d’images qui se trouve entre le champs du photo-journalisme (notamment, Assis Hoffmann et Ricardo Chaves) et le photo-documentaire (Luiz Carlos Felizardo et Eneida Serrano) dans le contexte socio-politique d’un pays en transformation, en raison de la lutte pour l’ouverture politique et des mouvements sociaux concomitants. Dans ce processus, la presse et, en particulier, le photo journalisme  a joué un rôle clé dans la dénonciation des inégalités sociales telle que l´exploitation au travail, la pauvreté sous ses multiples aspects,  la lutte pour la terre, les migrations entre régions, l´exode des champs vers les grands villes, les grèves et la violence de la police ont été quelques-uns des thèmes abordés dans la production photographique de l’époque.

Ces photographes sont chargés de la construction d’une nouvelle visibilité de la nation, très distincte de la vue des beautés naturelles, de modernisation et de développement qui ont marqué les années 1950 et de la construction de la nouvelle capitale fédérale (Brasilia). La mosaïque d’images de la nation est encore plus complexe vis-à-vis des groupes qui étaient restés dans l’invisibilité ou sont apparus de manière subordonnée dans la construction de ces images particulières : ouvriers, paysans pauvres ou sans terre, les peuples autochtones et autres minorités qui ont exigé de leurs droits. Ceux-ci de la seconde moitié du XIXe siècle au début du XXe siècle étaient souvent considérées comme dangereux et devant être impérativement  contrôlés et instruits par l’État.

Charles Monteiro est professeur et chercher au Programa de Pós-Graduação em História de la Pontifícia Universidade Católica do Rio Grande do Sul au Brésil, et développe cette recherche avec une bourse Estagio Sênior de la Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior (CAPES) à l´Université de Paris 1 – Panthéon Sorbonne.

°°°

02/11/2013

Arpia rencontre les Gens d’Images

© Andrea Eichenberger

© Andrea Eichenberger

Café Images

Les Gens d’Images dédient un Café Images à Arpia et à la présentation du travail photographique d’Andrea Eichenberger, membre de l’association.

A l’occasion, Arpia sera présentée par sa présidente, Sylvaine Conord, anthropologue-photographe, enseignante à l’université de Paris Ouest Nanterre la Défense.

Venez nous rejoindre!

Quand: Le samedi 2 novembre à 10 h
Où: Galerie Esther Woerdehoff • 36 rue Falguière • 75015 Paris

Pour plus re renseignements, visitez le site www.gensdimages.com

 °°°

Colloque International: Penser la ville aujourd’hui dans la littérature et les arts

Le 13 juin 2013 à la Maison du Brésil – Cité Internationale Universitaire de Paris

Colloque International Penser la Ville Aujourd'hui

Arpia est partenaire du colloque international Penser la ville aujourd’hui dans la littérature et les arts organisé par l’Association des Chercheurs et Étudiants Brésiliens en France (Apeb)

Maison du Brésil, Cité Internationale Universitaire de Paris
7L, Boulevard Jourdan, 75014, Paris

Programme, ici…

Inscriptions et plus d’informations sur le blog do colloque http://penserlaville.blogspot.fr/

Publicités