Exposition de Sylvaine Conord

SYLVAINE

RESISTANCES ORDINAIRES DE QUARTIERS POPULAIRES.
DE VIENNE A LISBONNE, DE BRUXELLES A PARIS.
PHOTOGRAPHIES DE SYLVAINE CONORD

Exposition présentée par l’équipe de recherche R.E.V. (Rester en centre ville)

UMR LAVUE, 7218, CNRS, CRH, PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture)

Du 16 au 29 novembre, 2018,

Université de Nanterre, 200 av de la République, Hall du bâtiment Max WEBER

Vernissage, le 22 nov. à partir de 12h

L’Université Paris Nanterre présente l’exposition Résistances ordinaires de quartiers
populaires, de Vienne à Lisbonne, de Bruxelles à Paris. Cette exposition, itinérante depuis deux ans, est le fruit d’une étude (2014-2016) menée par une équipe mixte de sociologues et géographes dirigée par Yankel Fijalkow et Claire Lévy-Vroelant et pilotée par le CRH-LAVUE qui répond à un appel d’offre sur la Ville ordinaire et la Métropolisation lancé par le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture).
Les quartiers populaires des grandes villes européennes sont-ils condamnés à être laminés par une gentrification écrasante ? Prises au cours de balades accompagnées, en complément de deux cents entretiens réalisés (par les 12 chercheurs européens de l’équipe) avec des habitants de chaque quartier, les photographies de Sylvaine Conord offrent de nouvelles perspectives. L’exposition porte sur quatre quartiers européens : Mouraria (Lisbonne), Volkertviertel (Vienne), Heyvaert (Bruxelles), la Goutte d’Or (Paris). Grâce à ce procédé d’enquête vivante in situ, la photographie sociologique permet d’esquisser le système de lieux et de liens de la personne enquêtée. Ce travail d’interprétation visuelle des récits offre une lecture singulière, créative et représentative à la fois, traçant des convergences entre les quartiers par-delà les frontières.

Publicités